Les citations

Hé ben, si un jour j’oublie que je suis boniche, vous serez gentil de me le rappeler !
Angharad La Romance de Lancelot, Livre I
Si Monsieur et Madame préfèrent s'envoyer des fions dans l'intimité, je peux aussi me retirer.
Angharad La Joute Ancillaire, Livre II
(À Arthur et à Mevanwi ensemble dans leur lit) Entre le calme plat du temps de Madame et la guérilla de cette nuit, je me permets de dire à Monsieur que Monsieur n'a pas bien le sens de la mesure. Monsieur est en dents de scie...
Angharad La chambre de la Reine, Livre IV
(À Arthur au sujet de Mevanwi) Je dois avouer que la chose a du bon, si c'est pour m'éviter la vue de la grande décarade, le défilé des nouvelles têtes, la parade des amoureuses à calcul, les poids lourds de la jambe légère, le festival de la morue, en somme...
Angharad Les Bonnes, Livre IV
Si monsieur et madame pouvaient remettre leurs roulages de galoches à plus tard, il me semblerait judicieux de foutre le camp d'ici au plus vite.
Monsieur peut considérer que je fais partie d'une sorte de blot. Je viens en sus.
Quand on veut être sûr de son coup, mon petit bonhomme, on plante des carottes, on ne joue pas les chefs d'État !
Anna de Tintagel La Supplique, Livre V
(S'adressant au roi Loth) Excusez-moi, est-ce qu'à un seul moment, j'aurais par mégarde donné le moindre signe de vouloir discuter avec vous?
Anna de Tintagel La Supplique, Livre V
Vous êtes une gigantesque tarlouze.
Anna de Tintagel La Supplique, Livre V
(Loth: Je leverai pas le petit doigt !) C'est pourtant bien la seule chose que vous seriez capable de lever.
Jusqu'à présent, vous cumuliez trois statuts : bâtard, fils d'assassin et usurpateur. Bâtard, vous le serez toujours, de même que vous serez toujours le fils de votre sale ordure de père. Mais aujourd'hui, vous n'êtes plus roi, vous n'usurpez plus votre titre, c'est déjà ça.
Anna de Tintagel La Supplique, Livre V
(au Maître d'Armes) J'pensais à une chose, en toute amitié, un gros pain dans votre tête, ça serait de nature à vous convenir ?
En fait, je m'en suis prise deux, mais j'ai cherché la merde.
Ouais c'est bien qu'on reste un peu dehors, comme ça j'pourrais vous mettre une grosse tarte en plein air.
Appius Manilius Arturus Rex, Livre VI
Désolé mais vous l'avez chié votre mariage. Ce s'rait rien si c'était pas juste la deuxième fois.
(aux jumelles du pêcheur) Votre frère il va attaquer un trirème avec une barque ?
Appius Manilius Arturus Rex, Livre VI
Je vais tout casser, ici, MOI ! Kaamelott Kaamelott : y va rester un tas de caaaailloux, comme ça ! Je veux l'or, tout l'or sinon c'est la guerre !
Attila Le Fléau de Dieu, Livre I
Je te mettrai à genoux, Arthur de Bretagne !
Attila Le Fléau de Dieu, Livre I
Pourquoi pas ?
Attila Le Fléau de Dieu, Livre I
Alors les femmes. [...] Donnez nous les femmes ! [...] Tous les femmes !!! [...] AAAAAAHH !!!
Attila Le Fléau de Dieu, Livre I

Utilisation des données

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Utilisez les boutons pour donner votre accord ou refuser.