Les citations

Mais ils s'débrouillent ! Une relève toutes les deux s'maines, j'me fous pas d'eux quand même ! C'est ça monter la garde, hein, j'suis désolé. On n'a jamais dit qu'c'était une sinécure...
Arthur Pendragon La Botte Secrète, Livre I
Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe. C’est nouveau. […] Ah non, ça c’est que nous. Parce qu’il faut être capable de passer pour des cons en un temps record. Ah non, là-dessus on a une avance considérable.
Arthur Pendragon La Dent de requin, Livre I
Il commence à doucement me faire chier celui là aussi!
Arthur Pendragon La Romance de Lancelot, Livre I
Sortez-vous les doigts du cul !!!
Arthur Pendragon Codes et Stratégies, Livre I
(S'adressant au seigneur Perceval) Sur le principe, la Table ronde, c'est pas obligatoire.
Arthur Pendragon La Retraite, Livre I
(À Lancelot) Oui, je sais, j'ai arbitré un peu sec. Mais en même temps…
Arthur Pendragon Feu l’âne de Guethenoc, Livre I
(À Guenièvre, à propos de sa mère, Dame Ygerne) Avec ma mère, faut que tout soit carré.
Arthur Pendragon La Visite d’Ygerne
(À sa mère, Dame Ygerne) Oui… non… nous, on mange quand on a faim.
Arthur Pendragon La Visite d’Ygerne
Ah, mais des tanches pareilles, on devrait les mettre sous verre, hein !
Arthur Pendragon Basidiomycètes, Livre I
(À Perceval, à propos de Merlin) Au bout d'un moment, il est vraiment druide, c'mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con ?
Arthur Pendragon L’Imposteur
(Plantant la seringue dans le bras de Merlin)Ah ! ben ça… i'faut se méfier, avec les mecs à cran !…
Arthur Pendragon Le Coup d’épée
On se fait couper les deux bras, on revient vous voir et 5 minutes après on retourne se mettre sur la gueule ! Mettez-vous à la place des ennemis, c'est désespérant.
Arthur Pendragon Le coup d'épée, Livre I
Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens.
Arthur Pendragon Tel un chevalier, Livre I
Quand je viens vous voir, pour vous demander des trucs ; c'est l'enchanteur que je viens voir ; pour qu'il m'donne des solutions d'enchanteur : pas des combines à la noix ou des remèdes de bonne femme ! Vous êtes mon enchanteur, vous êtes pas ma grand-mère, OK ?
Arthur Pendragon À la volette, Livre I
(À Guenièvre)La prochaine fois que vous faites venir un barde, je lui ouvre le bide de là à là, j'lui sors les boyaux et je file sa langue à bouffer aux chiens. C'est clair, ça ?
Arthur Pendragon À la volette
Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller vingt-quatre heures sur vingt-quatre ?
Oh, mais c'est pas vrai, mais vous allez m'gonfler jusqu'à quand ? Une heure que j'crapahute dans tout le château avec ma bougie, ça va bien, maintenant !
J'en ai rien à foutre ! Vous pourriez vous marier avec une chèvre si ça vous chante. Et puis, si y en a une qu'est d'accord, rappelez-vous qu'c'est inespéré puis sautez sur l'occasion.
Arthur Pendragon Le tourment
Dieu ! Depuis qu’vous êtes arrivé - ça fait quoi, ça fait deux-trois ans à peu près, enfin j’veux dire deux-trois ans que le truc a bien pris, quoi, qu’les gens en parlent, tout ça - moi j’fais tout c’que j’peux pour mettre les gars au pas. La quête du Graal, le côté symbolique, la lumière, la salvation tout ça j’crois qu’c’est bien rentré. Parce que c’était pas gagné quand même. Moi les mectons d’la Table Ronde c’est pas des flèches, vous êtes au courant d’ça. Quand j’leur parle du Graal, eux ils cherchent un vase, et c’est marre. Si j’commence à m’lancer dans des explications comme quoi c’est pas l’objet qui est important mais le côté symbolique, le sang d’vot’fils, la vie éternelle alors là, les gars y me regardent avec des billes comme ça et puis y décrochent, ah hein, rideau ! Alors j’crois que c’qu’y s’rait pas mal, si on veut faire un peu avancer l’histoire, voyez, ça s’rait de faire péter un signe, mais un truc commak, hein. Parce que la Dame du Lac c’est bien gentil, mais euh, comme y a que moi qui peux la voir c’est pas très encourageant pour les autres. Non au contraire, quand y m’voient causer tout seul, y s’demandent si j’ai pas carrément tourné la carte. Alors voilà, faites c’que vous pouvez, quoi. J’compte sur vous. Donc euh… amen… enfin euh… deo gratias j'sais pu quoi… j’suis désolé j’ai pas eu le temps de potasser les formules.
(À Guenièvre)Merlin, i'sait déjà pas monter des blancs en neige, alors préparer une potion de polymorphie… Permettez-moi d'avoir des doutes.
Arthur Pendragon Polymorphe

Utilisation des données

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Utilisez les boutons pour donner votre accord ou refuser.