Les citations

Dans la vie, faut bosser pour personne, et y faut faire bosser personne ! C'est le secret de la liberté. […] Rien que d'imaginer que je retire l'épée du rocher et que je me retrouve à la tête de ce bordel, ça me fait de la spasmophilie !
Ecoutez ma p'tite dame, ya des fois où y faut sentir le vent tourner et mettre du pognon à gauche pour filer à la concurrence [Mevanwi : où ça ? Chez Lancelot ?] [...] Pour aller là-bas, y faudrait que j'aie des principes, une quête à accomplir [Mevanwi : Et vous n'en avez pas ?] Si, m'en mettre plein les fouilles !
(Dame Séli : Vous avez pas un sortilege à balancer vous ?)
Un sortilège pour que votre mari arrête de déconner ? Non !
Ouais ! Qu'il y vienne patauger dans la merde !
Galessin Le Chevalier Femme
Nous on est Celtes ! Et on est fiers de l'être !
Galessin Le Chevalier Femme
Vous avez qu’à dire au pape que s’il trouve que ça traîne, il n’a qu’à venir le chercher lui-même, son gobelet à la con !
(Au Père Blaise)
Il nous parle bien de travers, le cureton, aujourd'hui !
Galessin Enluminures, Livre I
Moi, à une époque, je voulais faire vœu de pauvreté (...) Mais avec le pognon que j'rentrais, j'arrivais pas à concilier les deux.
Galessin Les Vœux, Livre II
(A Lancelot) Han le lèche-pompe! On vous dérange Apollon ? C'est votre casque qui vous gêne ?
Galessin Spagenhelm, Livre II
Oui... Ben non !
Galessin Dagonnet et le cadastre, Livre IV
(A Lancelot) Et ben allez-y, recevez-le dans la merde. Y'a pas un siège pour s'asseoir, pas un truc à lui offrir à boire (...) C'est le roi d'Orcanie quand même. C'est pas Jo le Clodo.
Galessin Loth et le Graal, Livre IV
Vous me faites penser à ces types qui se servent jamais en premier pour faire poli, et quand c'est à eux, ils prennent tout le fromage gratiné et les autres, ils sont obligés de manger le légume seul.
Galessin Aux yeux de tous III, Livre V
Mon oncle, mon cœur est empli de la noblesse de cette quête !
Je me sens la fureur de l’ours ! […]
Je me sens le courage de l’oiseau ! […]
Je suis sautillant comme le mulot ! […]
Je frétille comme une p’tite truite ! […]

J’ai la vigueur d’un insecte !
Gauvain Le Duel
Et à un moment... Le sorcier s'est mis à nous menacer, avec ses parties génitales.
Gauvain Le prodige du fakir, Livre I
Mon oncle, n'est-ce pas vous même qui m'avez dit que rien ne remplaçait une véritable amitié et qu'en cas d'urgence c'était la seule corde à laquelle on pouvait vraiment se raccrocher ?.
Gauvain Les Nouveaux Frères, Livre I
Noblesse bien remisée ne trouve jamais l'hiver à sa porte... Non, porte close...
Gauvain La Chevalerie, Livre III
Nous sommes jeunes, nous marchons à pieds… J’opterai donc pour un surnom en rapport : "les Petits Pédestres".
Gauvain Le Grand Départ, Livre IV
Seigneur Bohort, pouvons-nous nous retirer afin d'aller prendre notre goûter ?
Gauvain Les Tuteurs, Livre II
(Aux rois assemblés) FUMIEEEERS !!!!
Goustan Arturus Rex, Livre VI

Utilisation des données

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Utilisez les boutons pour donner votre accord ou refuser.