Les citations de Le Duc d’Aquitaine

Le Duc d’Aquitaine

Citations par saison

(Présentant sa nouvelle femme à Seli, Arthur et Leodagan)
Ah mais non... Mais vous vous êtes encore sur l'ancienne ! […]
Tout à fait, excusez-moi, j'ai pas percuté. Non non, l'autre elle est morte. Heu... Les articulations soutenaient plus son poids. Donc elle a commencé par se remplir d'eau par les coudes et après c'est passé aux chevilles, c'est remonté aux genoux et un matin, elle avait tellement gonflé que j'ai appelé la garde.
Alors heu... Ils sont venus, ils lui ont mis un coup de lance et puis elle a essayé de se... de se faufiler comme ça, pour se cacher sous le buffet.
Pis elle passait pas parce que bon ben... Elle avait plus conscience de sa masse donc elle est restée là, comme ça, pis... Bah six heures après, elle était crevée.

Donc, la Duchesse d'Aquitaine !
Le Duc d’Aquitaine Les Fruits d'Hiver, Livre V
(Récitant d’un ton peu convaincant) « Si c’est ma tête qui vous revient pas, vous pouvez toujours aller roupiller dans le couloir. […] Et à partir de maintenant, si j’entends un mot plus haut que l’autre je vous… renvoie dans votre bled d’at… natal à coups de pied dans… dans le fion. Comme ça vous pourrez aller ratisser la bouse et torcher le cul des poules, ça vous fera prendre l’air. »
Le Duc d’Aquitaine Les Nocturnales, Livre V
Non, mais on peut adapter. […] On peut dire, euh… bon, je dis : […] « Avec votre dégaine… euh… […] Avec votre dégaine de crevette, faites gaffe à pas vous faire bouffer par un mérou. »
Je viens de débourser deux-mille solidi, pour vous épargner une mise à mort publique à Kaamelott. Je pense que vous pourriez vous montrer un petit peu courtois quand je vous convie à un goûter.
J’ajoute que je me suis fait traiter ma femme de gredine.
(La duchesse d’Aquitaine : De pute)
Si c’est le type le plus recherché du royaume et ben c’est normal qu’il soit pas donné !
En tout cas vous êtes de retour et ca c‘est vraiment une bonne nouvelle. Pour nous tous, bien sur, mais surtout pour le peuple Breton qui alors là commencait sérieusement à tirer la langue. (Arthur : C’est à dire ?) C’est métaphorique. Ils tirent pas littéralement tous la langue. Ils sont au bout du rouleau quoi… c’est pareil y’a pas littéralement un gros rouleau avec des gens au bout qui sont… avec tout au bout des gens…

Utilisation des données

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Utilisez les boutons pour donner votre accord ou refuser.