Les citations de Gauvain

Gauvain

Citations par saison

Mon oncle, mon cœur est empli de la noblesse de cette quête !
Je me sens la fureur de l’ours ! […]
Je me sens le courage de l’oiseau ! […]
Je suis sautillant comme le mulot ! […]
Je frétille comme une p’tite truite ! […]

J’ai la vigueur d’un insecte !
Gauvain Le Duel
Et à un moment... Le sorcier s'est mis à nous menacer, avec ses parties génitales.
Gauvain Le prodige du fakir, Livre I
Mon oncle, n'est-ce pas vous même qui m'avez dit que rien ne remplaçait une véritable amitié et qu'en cas d'urgence c'était la seule corde à laquelle on pouvait vraiment se raccrocher ?.
Gauvain Les Nouveaux Frères, Livre I
Noblesse bien remisée ne trouve jamais l'hiver à sa porte... Non, porte close...
Gauvain La Chevalerie, Livre III
Nous sommes jeunes, nous marchons à pieds… J’opterai donc pour un surnom en rapport : "les Petits Pédestres".
Gauvain Le Grand Départ, Livre IV
Seigneur Bohort, pouvons-nous nous retirer afin d'aller prendre notre goûter ?
Gauvain Les Tuteurs, Livre II

Utilisation des données

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Utilisez les boutons pour donner votre accord ou refuser.